Hi, I’m Manu.

I used to have a blog a couple of years ago. I have to admit that I missed it a little, so I decided to go back at it in 2014. I write about a bunch of different topics.

Why “plothole.net”? As defined on wikipedia,

a plot hole, or plothole is a gap or inconsistency in a storyline that goes against the flow of logic established by the story’s plot, or constitutes a blatant omission of relevant information regarding the plot, sometimes even contradicting itself. These include such things as unlikely behaviour or actions of characters, illogical or impossible events, events happening for no apparent reason, or, statements or events that contradict earlier events in the storyline.

This definition suits my life pretty well.

Here are a couple of links if you want to know more about me:

And last but not least, here is my resume.

Thanks for reading.

N.B. this site has been tested on the most recent versions of Safari and Chrome on Mac OS X, as well as Safari on iOS. If something seems broken on one of those browsers, shoot me an email. If you’re using another browser, I’m sorry. I don’t find fixing browser quirks very interesting, I do enough of it professionnally.

déjà presqu'une semaine de plus!

on est en train de préparer la journée des parents de demain. Je suis assis dans mon magasin matériel, j’écoute Good Riddance et… je tape cette entrée dans mon journal =P . C’était une semaine relativement normale, avec une bonne alternance de stress-pas stress. Lundi après-midi, j’avais été à Kloten chercher du matos (avec mon cher adjoint, le cpl Tam). Comme j’avais pas reçu l’ordre du jour du lundi, je savais pas qu’il y aurait un rapport de compagnie avec capitaine Flamme et ses accolytes. De retour à Rafz, on m’annonce que, en guise de punition, je dois faire une 20aine de km à vélo, vers le Stadelberg, avec les cadres de l’école, cad les lieutenants et le 1er lieutenant. Ça ne me dérangeait pas trop de faire ce petit tour, car c’était à vélo et pas à pieds. On avait rdv à 2330 et on est parti à 2000, donc autant dire qu’on avait largement le temps pour faire le trajet. Effectivement, vers 2130 on était au pied du Stadelberg, à Stadel (!!!). Comme il restait 2 bonnes heures, on a été boire un verre et manger une coupe… eh oui… tel les gros lourds Ü . Sinon, bon, après au rdv, le tout a un peu tourné au vinaigre… mais passons.

Au fait j’avais complétement oublié! j’ai de nouveau un disque dur pour mon laptop!!! il est arrivé il y a 2 semaines, le vendredi. Maman m’a appelé pour me dire et j’étais content (no comment!!!) de savoir que je pourrais enfin utiliser mon pc. Depuis, je le prends à l’armée pendant la semaine, ce qui me permet, entre autres, de taper maintenant mon journal. Le seul truc qui est un peu chiant, c’est qu’il y a pas d’internet du tout, mais bon… ça pourrait être pire! Bon, suite de la rétrospective de la semaine… Mardi soir, y a eu souper fac. Comme d’hab, je suis allé à Schaffhouse au McDo (2 cheeseburger, 1 menu chicken nuggets large… mmmhhh), puis je suis rentré me coucher… Mercredi j’ai été à Winterthur rechercher les TAZ à la laverie et aussi échanger les Flauschi sales contre des propres. J’ai ramené aussi les KS des recrues de chez le cordonnier. Tout marchait comme sur des roulettes. J’ai ainsi pû intégrer un mini-passage à la Migros sur le chemin (même pas 5 min), histoire de se ravitailler en cochonneries… Jeudi, donc hier, j’ai rien fait de spécial… j’ai envoyé cpl Tam à Kloten pour aller chercher des munitions de marquage (cad des balles à blanc) pour le Fass90. Le soir, les cadres de la compagnie ont eu un diner formel avec la commune de Rafz. Comme on n’a plus de sgtm, le cpl Tam et moi-même avons été invités. Le truc, c’est qu’on savait pas jusqu’à 5 min avant de partir, ce qui fait qu’on avait déjà mangé! Je me suis quand même forcé un peu à manger au dîner, mais c’était bon: du jambon cuit dans du pain (comme je m’expresse bien =) avec de la salade… et attention les amis: j’ai mangé de la salade!!! Grande première dans ma vie! Pendant le festin, j’étais assis (attention les vélos!) en face du président de la commune, avec à sa droite le colonel Wirz (commandant de l’école de transmission de Kloten) et à sa gauche le capitaine Schaller (instructeur de compagnie). En début de soirée, j’avais été saluer el colonel Wirz et quelle est la 1ère chose qu’il me sort? alors cpl Hitz, vous allez signer? Apparemment, il a pas dû lire la petite rédaction que j’avais écrite! Le capitaine Flamme (Schaller) a fait pareil, sauf qu’il essaie vraiment de te flatter d’abord… ça ne marchera pas, mon cher capitaine!