Hi, I’m Manu.

I used to have a blog a couple of years ago. I have to admit that I missed it a little, so I decided to go back at it in 2014. I write about a bunch of different topics.

Why “plothole.net”? As defined on wikipedia,

a plot hole, or plothole is a gap or inconsistency in a storyline that goes against the flow of logic established by the story’s plot, or constitutes a blatant omission of relevant information regarding the plot, sometimes even contradicting itself. These include such things as unlikely behaviour or actions of characters, illogical or impossible events, events happening for no apparent reason, or, statements or events that contradict earlier events in the storyline.

This definition suits my life pretty well.

Here are a couple of links if you want to know more about me:

And last but not least, here is my resume.

Thanks for reading.

N.B. this site has been tested on the most recent versions of Safari and Chrome on Mac OS X, as well as Safari on iOS. If something seems broken on one of those browsers, shoot me an email. If you’re using another browser, I’m sorry. I don’t find fixing browser quirks very interesting, I do enough of it professionnally.

L'alchimiste (2/5)

Auparavant, toutefois, j’aimerais te conter une petite histoire.

Certain négociant envoya son fils apprendre le secret du bonheur auprès du plus sage de tous les hommes. Le jeune garçon marcha 40 jours dans le désert avant d’arriver finalement devant un beau château, au sommet d’une montagne. C’était là que vivait le Sage dont il était en quête.

[…]

le jeune homme dut patienter 2 heures durant avant que ne vint enfin son tour.

Le Sage écouta attentivement le jeune homme lui expliquer le motif de sa visite, mais lui dit qu’il n’avait pas le temps de lui révéler le secret du bonheur. Et il lui suggéra de faire un tour de promenade dans le palais et de revenir à 2 heures de là.

Cependant, je veux vous demander une faveur, ajouta le Sage, en remettant au jeune homme une petite cuiller, dans laquelle il versa 2 gouttes d’huile : tout au long de votre promenad, tenez cette cuiller à la main, en faisant en sorte de ne pas renverser l’huile.

Le jeune homme commença à monter et descendre les escaliers du palais, en gardant toujours les yeux fixés sur la cuiller. Au bout de deux heures, il revint en présence du Sage.

Alors, demanda celui-ci, avez-vous vu les tapisseries de Perse qui se trouvent dans ma salle à manger? Avez-vous vu le parc que le maître des jardiniers a mis 10 ans à créer? Avez-vous remarqué les beaux parchemins de ma bibliothèque?

Le jeune homme, confus, dut avouer qu’il n’avait rien vu du tout. Son seul souci avait été de ne point renverser les gouttes d’huile que le Sage lui avait confiées.

Eh bien, retourne faire connaissance des merveilles de mon univers, lui dit le Sage. On ne peut se fier à un homme si l’on ne connaît pas la maison qu’il habite.

Plus rassuré maintenant, le jeune homme prit la cuiller et retourna se promener dans le palais, en prêtant attention, cette fois, à toutes les oeuvres d’art qui étaient accrochées aux murs et aux plafonds. Il vit les jardins, les montagnes alentour, la délicatesse des fleurs, le raffinement avec lequel chacune des oeuvres d’art était disposée à la place qui convenait. De retour auprès du Sage, il relata de façon détaillée tout ce qu’il avait vu.

Mais où sont les 2 gouttes d’huile que je t’avais confiée? demanda le Sage.

Le jeune homme, regardant alors la cuiller, constata qu’il les avait renversées.

Eh bien, dit alors le Sage des Sages, c’est là le seul conseil que j’aie à te donner : le secret du bonheur est de regarder toutes les merveilles du monde, mais sans jamais oublier les 2 gouttes d’huile dans la cuiller.

Quand j’étais avec mes moutons, j’étais heureux, et je faisais parager mon bonheur tout à l’entour. Les gens me voyaient arriver et m’accueillaient bien. Maintenant, je suis triste et malheureux. Que vais-je faire? Je vais être plus amer et n’aurai plus confiance en personne parce qu’une personne m’a trahi. Je vais haïr tous ceux qui ont trouvé des trésors cachés, parce que je n’ai pas trouvé le mien. Et je vais continuellement chercher à conserver le peu que j’ai, parce que je suis trop petit pour embrasser le monde.

Je suis comme tous les autres : je vois le monde comme je souhaiterais que les choses se produisent, et non comme elles se produisent réellement.

Il avait compris qu’il y a certaines choses qu’on ne doit pas demander - pour ne pas échapper à son propre destin.