Hi, I’m Manu.

I used to have a blog a couple of years ago. I have to admit that I missed it a little, so I decided to go back at it in 2014. I write about a bunch of different topics.

Why “plothole.net”? As defined on wikipedia,

a plot hole, or plothole is a gap or inconsistency in a storyline that goes against the flow of logic established by the story’s plot, or constitutes a blatant omission of relevant information regarding the plot, sometimes even contradicting itself. These include such things as unlikely behaviour or actions of characters, illogical or impossible events, events happening for no apparent reason, or, statements or events that contradict earlier events in the storyline.

This definition suits my life pretty well.

Here are a couple of links if you want to know more about me:

And last but not least, here is my resume.

Thanks for reading.

N.B. this site has been tested on the most recent versions of Safari and Chrome on Mac OS X, as well as Safari on iOS. If something seems broken on one of those browsers, shoot me an email. If you’re using another browser, I’m sorry. I don’t find fixing browser quirks very interesting, I do enough of it professionnally.

L'alchimiste (4/5)

Jusqu’au jour où l’un d’eux, le plus âgé, lui avait demandé pourquoi il s’intéressait tellement à connaître le futur.

Pour pouvoir faire certaines choses, répondit le chamelier. Et faire tourner autrement ce que je ne voudrais pas voir se produire.

Alors, ce ne sera plus ton avenir, rétorqua le devin.

Mais peut-être que je veux connaître le futur pour me préparer à ce qui doit advenir.

Si ce sont de bonnes choses, ce sera une surprise agréable, dit le devin. Et si ce sont de mauvaise choses, tu en souffriras bien avant qu’elles n’arrivent.

C’était du vin, et l’un des meilleurs qu’il eût jamais bus de son existence. Mais le vin était interdit par la loi.

Le mal, dit l’Alchimiste, ce n’est pas ce qui entre dans la bouche de l’homme. Le mal est ce qui en sort.

-Je veux rester dans l’oasis, répondit le jeune homme. J’ai rencontré Fatima. Et pour moi elle vaut plus que le trésor.

-Fatima est une fille du désert. Elle sait que les hommes doivent partir, pour pouvoir revenir. Elle a déjà trouvé son trésor : c’est toi. Maintenant, elle attend de toi que tu trouves ce que tu cherches.

-Et si je décide de rester?

-Tu seras le conseiller de l’oasis. Tu possèdes assez d’or pour acheter un bon nombre de moutons et de chameaux. Tu épouseras Fatima et vous vivrez heureux pendant la première année. […] La deuxième année, tu te rappelleras l’existence d’un trésor. Les signes commenceront à t’en parler avec insistance, et tu essaieras de ne pas en tenir compte. […] La troisième année, les signes continueront à parler de ton trésor et de ta Légende Personnelle. Tu passeras des nuits et des nuits à errer dans l’oasis, et Fatima sera une femme triste parce que ton parcours, à cause d’elle, aura été interrompu. Mais tu continueras à l’aimer, et cet amour sera partagé. Tu te souviendras qu’elle ne t’avait jamais demandé de rester . […] Ce qui t’auras fait rester dans l’oasis, c’était seulement ta propre crainte de ne jamais revenir.

Je vais partir, dit-il. Et je veux que tu saches que je reviendrai. Je t’aime parce que…

-Ne dis rien, interrompit Fatima. On aime parce qu’on aime. Il n’y a aucune raison pour aimer.

-Il n’y a qu’une façon d’apprendre, répondit l’Alchimiste. C’est par l’action.

-La trahison, c’est le coup auquel tu ne t’attends pas. Si tu connais bien ton coeur, il n’arrivera jamais à te surprendre ainsi. Car tu connaîtras ses rêves et ses désirs, et tu saursa en tenir compte. Personne ne peut fuir son coeur. C’est pourquoi il vaut mieux écouter ce qu’il dit. Pour que ne vienne jamais frapper un coup auquel tu ne t’attendrais pas.

Chaque homme sur terre a un trésor qui l’attends, lui dit son coeur. Nous, les coeurs, en parlons rarement, car les hommes ne veulent plus trouver ces trésors. Nous n’en parlons qu’aux petits enfants. Ensuite, nous laissons la vie se charger de conduire chacun vers son destin. Malheureusement, peu d’hommes suivent le chemin qui leur est tracé, et qui est le chemin de la Légende Personnelle et de la félicité. La plupart voient le monde comme quelque choes de menaçant et, pour cette raison même, le monde devient en effet une chose menaçante.