Hi, I’m Manu.

I used to have a blog a couple of years ago. I have to admit that I missed it a little, so I decided to go back at it in 2014. I write about a bunch of different topics.

Why “plothole.net”? As defined on wikipedia,

a plot hole, or plothole is a gap or inconsistency in a storyline that goes against the flow of logic established by the story’s plot, or constitutes a blatant omission of relevant information regarding the plot, sometimes even contradicting itself. These include such things as unlikely behaviour or actions of characters, illogical or impossible events, events happening for no apparent reason, or, statements or events that contradict earlier events in the storyline.

This definition suits my life pretty well.

Here are a couple of links if you want to know more about me:

And last but not least, here is my resume.

Thanks for reading.

N.B. this site has been tested on the most recent versions of Safari and Chrome on Mac OS X, as well as Safari on iOS. If something seems broken on one of those browsers, shoot me an email. If you’re using another browser, I’m sorry. I don’t find fixing browser quirks very interesting, I do enough of it professionnally.

vendredi 01/10/2004

Debout (càd réveil) vers 0530, petit dèj (difficile d’avaler qqch à ces heures… je crois que je vais skipper les suivants!), chargement des paquetages sur un 6DM, puis chargement de nos petites personnes dans un 6DM également… je me doutais pas qu’un trajet de 1h30 au moins en haut le col des Mosses/La Lécherette/place de tir du Petit Hongrin nous attendais! Qu’est-ce qu’on allait faire dans ce trou perdu? de la IT : anciennement appelée NTTC. Qq trucs ont changé, la plupart des aberrations (qui ont sans doute coûté qq 100aines de 1000iers de chf en règlement, formation et reformation de cadres… ). Ensuite, à midi, prise des cantonnements à La Lécherette et bouffe.

Evidemment, on a encore bcp glandé. On a (essayé d’)organisé les 1ers jours de la semaine à venir avec les chefs de sct nouvellement attribués (plt Pittet Sébastien pour ma sct). Le cdt nous a finallement libéré vers 1630-1700. Ce qu’il faut comprendre, c’est que nous étions libérés à cette heure à La Lécherette, càd qu’il fallait encore passer 1h à l’arrière d’un camion pour rejoindre Aigle. Les trous du cul de fumeurs nous ont pas facilité la vie en fumant des clopes dont la fumée revenait systématiquement dans le camion à cause du retour d’air! M’enfin bon… je suis finalement arrivé à Genève vers 1900. Ces 2 1ers jours d’armée étaient bien pépères et je vais pas m’en plaindre. J’aurais simplement dû prendre un bouquin avec moi pour m’occuper pendant les “pauses”…