Hi, I’m Manu.

I used to have a blog a couple of years ago. I have to admit that I missed it a little, so I decided to go back at it in 2014. I write about a bunch of different topics.

Why “plothole.net”? As defined on wikipedia,

a plot hole, or plothole is a gap or inconsistency in a storyline that goes against the flow of logic established by the story’s plot, or constitutes a blatant omission of relevant information regarding the plot, sometimes even contradicting itself. These include such things as unlikely behaviour or actions of characters, illogical or impossible events, events happening for no apparent reason, or, statements or events that contradict earlier events in the storyline.

This definition suits my life pretty well.

Here are a couple of links if you want to know more about me:

And last but not least, here is my resume.

Thanks for reading.

N.B. this site has been tested on the most recent versions of Safari and Chrome on Mac OS X, as well as Safari on iOS. If something seems broken on one of those browsers, shoot me an email. If you’re using another browser, I’m sorry. I don’t find fixing browser quirks very interesting, I do enough of it professionnally.

think different

Y a malgré tout un point positif à l’armée : ça fait voir un peu le pays. J’ai été à Rafz, Kloten, Schaffhausen, Gossau, Wil, les cantons de Lucerne, Argovie, Zurich, Jura, Neuchâtel, Vaud… mmhh ouais, ça fait plein d’endroits. Ce qui est un peu regrettable évidemment, c’est les conditions dans lesquelles on a visité ces endroits. Souvent enfermés dans des abris, dans le froid, sous la pluie ou dans la nuit. Les peu de fois où il faisait beau, on était obligé de se planquer pour cause de camouflage tactico-stupido-visuel.

Sans aucune transition, je suis de nouveau entrain de glander royalement. je suis à peu près certain que si je me fais un stock de bouquins pour la semaine à venir, je vais pas avoir le temps de les toucher… c’est tjrs pareil. J’aurais facilement digéré qq romans ces derniers jours. Le livre que j’avais pris lundi était fini mardi déjà (180 pages). C’était une sorte de bio d’Alan Turing : ses papiers, son enfance (un peu), ses inventions en avance sur leur temps et enfin l’inacceptation par la société de son homosexualité, qui a probablement été la cause de son suicide (pomme trempée dans du cyanure, et croquéee, comme dans Blanche-Neige). C’était un bouquin qui se lit assez vite, limite superficiel et écrit de telle manière qu’il est pas évident de retenir qqch. Je sais pas…