Hi, I’m Manu.

I used to have a blog a couple of years ago. I have to admit that I missed it a little, so I decided to go back at it in 2014. I write about a bunch of different topics.

Why “plothole.net”? As defined on wikipedia,

a plot hole, or plothole is a gap or inconsistency in a storyline that goes against the flow of logic established by the story’s plot, or constitutes a blatant omission of relevant information regarding the plot, sometimes even contradicting itself. These include such things as unlikely behaviour or actions of characters, illogical or impossible events, events happening for no apparent reason, or, statements or events that contradict earlier events in the storyline.

This definition suits my life pretty well.

Here are a couple of links if you want to know more about me:

And last but not least, here is my resume.

Thanks for reading.

N.B. this site has been tested on the most recent versions of Safari and Chrome on Mac OS X, as well as Safari on iOS. If something seems broken on one of those browsers, shoot me an email. If you’re using another browser, I’m sorry. I don’t find fixing browser quirks very interesting, I do enough of it professionnally.

c'est reparti pour un tour (j'espère!)

groot blog de nouveau, yea!

st valentin. j’avais envie de me tirer des balles en voyant les files de gens dans les magasins de fleurs. p-a-t-h-é-t-i-q-u-e ! heureusement que dame foulinch est d’acccord avec moi sur l’absurdité de cette fête. pas de fleurs, pas de diner, pas de sortie. j’avais eu l’idée d’acheter du saumon pour katia, parce que ça faisait un moment qu’elle en voulait. et qd je suis rentré avec les comissions, c’est pile-poil ce qu’elle voulait manger. surprise réussie :)

weekend. puisque gaby a déménagé à bienne, j’avais envie de rendre un tite visite au skatepark de la ville. je l’avais dit à un gars de genève et il avait l’air motiv pour venir avec. départ 17h13 pour bienne en icn. j’avais lu y a une année ou plus que sur les icn qui passent par l’arc jurassien, il fallait réserver la place pour le vélo. c’est effectivement le cas, mais c’est très mal indiqué sur les horaires internet (faut déjà le savoir et vraiment aller chercher l’info!). je me suis renseigné au guichet et la dame m’a dit que c’était uniquement en été. je lui ai demandé ce qu’elle entend par ‘été’. elle vérifie et me répond mars à octobre. ils sont longs les étés aux cff ;) bref, le gars qui venait avec moi s’appelle adrien, il a 15 ans dont 8 de bmx (faisait du bicross avant). il fallait sans arrêt le rassurer qu’on allait pas rater le train, qu’on allait pas rater notre arrêt, etc. c’était marrant. un autre voyageur nous entendait discuter de vélo et nous a filé des autocollants ‘one less car’ à coller sur nos bikes :)

arrivé à bienne, on est accueilli par gaby et stephen. le skatepark ne voulait d’abord pas nous laisser entrer, parce qu’on était trop nombreux. finalement on a pu rouler sous la condition que si les skaters gueulent, il fallait qu’on parte, mais sans payer. par contre si on pouvait rester jusqu’au bout, c’était 5 chf. c’est réglo je trouve. allons droit au but : le skatepark est pourri. à part une mini et un wall roulable, tous les modules sont trop petits. de plus, c’était le massacre. gaby s’est fait trop mal aux couilles, moi au bras, à la jambe et stephen a pété la manivelle wtp de son bmx. gaby s’est également rendu compte que son cadre était fissuré! depuis quand? bonne question! en tout cas, ça nous a encore plus démotivé à rouler, si bien qu’on s’est cassé (gaby et stephen un peu avant adrien et moi) avant la fermeture de 22h.

à la coop de la gare j’ai vite acheté une pizza à mettre au four. je me disais que gaby avait probablement rien à manger. adrien a pris le train retour pour genève à 22h15 et on a passé le reste de la soirée à regarder ‘the incredibles’ en divx.