Hi, I’m Manu.

I used to have a blog a couple of years ago. I have to admit that I missed it a little, so I decided to go back at it in 2014. I write about a bunch of different topics.

Why “plothole.net”? As defined on wikipedia,

a plot hole, or plothole is a gap or inconsistency in a storyline that goes against the flow of logic established by the story’s plot, or constitutes a blatant omission of relevant information regarding the plot, sometimes even contradicting itself. These include such things as unlikely behaviour or actions of characters, illogical or impossible events, events happening for no apparent reason, or, statements or events that contradict earlier events in the storyline.

This definition suits my life pretty well.

Here are a couple of links if you want to know more about me:

And last but not least, here is my resume.

Thanks for reading.

N.B. this site has been tested on the most recent versions of Safari and Chrome on Mac OS X, as well as Safari on iOS. If something seems broken on one of those browsers, shoot me an email. If you’re using another browser, I’m sorry. I don’t find fixing browser quirks very interesting, I do enough of it professionnally.

bmx, discipline olympique

dimanche 19 juin, on est allé voir la fin de l’uci bmx supercross à aigle. une démo de vert avec dave mirra était annoncée, mais il n’y avait “que” jay miron. la veille, jamie bestwick était là aussi, mais il est rentré auprès de sa femme qui accouchait (bien! pas comme certains qui préfèrent regarder des tétines de vaches pendant que leurs femmes accouchent… je ne citerai personne… ). c’était du beau spectacle. je crois que même katia et corinne ont apprécié (me trompe-je?). on a décidé d’aller boire un verre à vevey tous ensemble. bruno et gaby étaient à moto, mara, corinne, katia et moi en mara-mobile. alors qu’on est bloqué dans les bouchons, corinne reçoit un sms de gaby qui dit que lui et bruno se sont pris une amende de 500.- env. pour un dépassement à droite sur l’autoroute. on a eu droit à un rabachage pendant une bonne heure sur comment les flics sont cons, gnagnagna, gnagnagna… eh les gars, si vous faites des conneries, vous les assumez, un point c’est tout. vous saviez pertinemment que c’est une chose que l’on ne fait pas… c’est pas comme rater une priorité de droite en vieille ville, parce qu’on connaît pas le coin. et je trouve pas correct non plus de la part de gaby de dire que si bruno n’avait pas été là, il ne l’aura pas fait. tu ne devrais pas le faire, indépendamment de bruno. le fait que tu le fasses montre juste que t’en avais aussi envie. tu vas pas non plus boire une bière parce que tout le monde boit une bière, parce que t’aimes pas la bière… enfin bref…

and while i’m bitching about people : la veille, donc samedi 18, j’étais allé rouler sur le champ de bosse de bienne (qui est assez moyen… ). le soir, gaby avait prévu un pique-nique. organisation nickel! bruno avait amené un grill, le charbon, des couvertures, un raphy, etc. il y avait aussi corinne, greg et mélanie (?). c’était vraiment bien, sauf (coming to the bitching!) les qq commentaires sur le groupe de clodos-punks qui s’étaient posé une 20-aine de mètres plus loin, remarques du genre “comment on se sent comme parent si son enfant finit comme ça?” ou “t’as vu comme il est habillé celui-là?”, “ils sont vraiment trop moches”. j’ai pas voulu ouvrir une discussion sur le sujet, j’en avais simplement pas envie. raphy, par contre, a lancé un “mais laissez-les s’ils en ont envie” bien placé. bravo raphy, plaisir!… un peu de tolérance, les amis.