Hi, I’m Manu, a biking web developer. I’ve been writing on here since June 2002 about a bunch of different topics. My favorite posts are tagged with ✪.

Why “plothole.net”? As defined on wikipedia,

a plot hole, plothole or plot error is a gap or inconsistency in a storyline that goes against the flow of logic established by the story’s plot. Such inconsistencies include such things as illogical or impossible events, and statements or events that contradict earlier events in the storyline.

This definition suits my life pretty well.

Thanks for reading!

my english sucks, part 1

c’est parti pour 24h de voyage, avec 12h de décalage horaire (en gros, départ à 0700 de la maison, arrivée à 1900 le meme jour à casa de groot). le vol GVA-LHR était ok. c’est la première fois que je mettais mes pieds sur le sol britannique. j’en ai vu qu’un terminal d’aéroport, mais je crois que je m’avance pas trop en disant que les brits sont assez chauvins aussi (le “aussi” s’adresse aux frouzes). le second vol, LHR-LAX, s’est bien passé aussi, malgré sa longueur (11h!). j’ai quand même eu de la chance, puisque mon siège était situé au début du compartiment, donc j’avais effectivement plus de place pour les jambes :) . puisqu’on entrait sur le territoire étazunien, il a fallu passer le bagage claim, l’imigration, et le re-checkin. c’était un peu la course contre la montre dans ce labyrinthe qu’est l’aéroport international de los angeles en construction. j’ai demandé le chemin à plusieurs employé(e)s (et à chaque fois, j’ai dû demander de répéter! my english sucks!). pour finir, tout s’est bien passé, le douanier était pas souriant comme d’hab, mais il a au moins pas fait chier non plus. on m’a pris une photo de mon iris et de mon index. apparemment j’étais déjà fiché, puisque le gars a vu que j’étais entré aux stazunis avec un visa étudiant en 2001 (putain! c’est y a 4 ans!). 5h de vol plus tard (LAX-HNL), on se pose sur o’ahu à honolulu. je suis déçu qu’il fasse déjà nuit à 1900, et en plus il pleut un peu. groot-le-chauffeur est déjà là à m’attendre…