Hi, I’m Manu.

I used to have a blog a couple of years ago. I have to admit that I missed it a little, so I decided to go back at it in 2014. I write about a bunch of different topics.

Why “plothole.net”? As defined on wikipedia,

a plot hole, or plothole is a gap or inconsistency in a storyline that goes against the flow of logic established by the story’s plot, or constitutes a blatant omission of relevant information regarding the plot, sometimes even contradicting itself. These include such things as unlikely behaviour or actions of characters, illogical or impossible events, events happening for no apparent reason, or, statements or events that contradict earlier events in the storyline.

This definition suits my life pretty well.

Here are a couple of links if you want to know more about me:

And last but not least, here is my resume.

Thanks for reading.

N.B. this site has been tested on the most recent versions of Safari and Chrome on Mac OS X, as well as Safari on iOS. If something seems broken on one of those browsers, shoot me an email. If you’re using another browser, I’m sorry. I don’t find fixing browser quirks very interesting, I do enough of it professionnally.

Syndrôme Greg Seydoux

Je crois que 2006 aura marqué mon entrée dans le stade “je-me-rends-compte-que-je-gagne-ma-vie-et-je-dépense-mes-ronds”. Oui, j’aurai jamais autant dépensé que cette année, que ce soit en frais vitaux (appartement, assurances, bouffe), qu’en dépenses arbitraires (bmx, vtt freeride, ordinateur, consoles,… ). J’appelle ça le syndrôme “Greg Seydoux”. Greg était un bon pote que Gaby et moi avions rencontré dans un magasin de cycles à Bulle, où il travaillait comme mécano. C’est entre autres avec lui qu’on a découvert la piste de bicross d’Echichens; mais ça c’est une autre histoire. Greg avait un problème : il achetait plein de trucs inutiles comme des télés, projecteurs (à l’époque c’était encore bien plus cher qu’aujourd’hui), chaînes hifi, vélos, etc. En fait, il essayait de combler un vide, il avait des problèmes avec sa famille (surtout son père).

J’ai donc aussi une sorte de syndrôme “Greg Seydoux”, je pense. Par contre, je sais pas trop ce que j’essaie de combler comme vide… En tout cas, ce n’est pas un problème matériel, j’ai tout ce qu’il me faut et même plus. J’ai aucun souci avec la famille, au contraire. J’ai aussi ma ptite femme que j’aime bocou bocou. Les seuls vides qui me viendraient à l’esprit sont

  1. j’ai pas vraiment d’amis (sauf groot almighty)
  2. mon boulot

Je suis pas vraiment convaincu, parce que dans les deux cas, je m’auto-saborde un peu. Je pense que je pourrais me faire des “amis” dans mon entourage (surtout dans le bmx), mais il y a de mon côté toujours une certaine retenue. J’ai peut-être aussi tendance à vouloir restreindre le cercle qu’à un petit nombre de bons amis, quitte à ce qu’il n’y en ait pas du tout (je sais pas si ça a un sens… ). Le fait que je ne sorte pas (càd boire des verres, etc.) n’aide probablement pas non plus à se faire des amis. Pour le boulot, chaque fois que j’y réfléchis bien, je n’ai vraiment pas à me plaindre. J’ai une liberté de manoeuvre assez grande (horaire, organisation,… ). Le seul truc, c’est que d’une part je suis toujours pas convaincu que c’est vraiment ce qui m’intéresse dans la vie (mais à défaut de trouver ce qui m’intéresse, je reste où je suis, puisque j’y suis pas si mal, tu me suis? suis suis suis… ), et d’autre part, j’ai un don particulier à me stresser pour tout (alors que je devrais pas… surtout si je vois par exemple mon voisin de bureau qui joue aux jeux vidéos pendant ses heures de boulot, sisi!)

to be continued ;)