Hi, I’m Manu.

I used to have a blog a couple of years ago. I have to admit that I missed it a little, so I decided to go back at it in 2014. I write about a bunch of different topics.

Why “plothole.net”? As defined on wikipedia,

a plot hole, or plothole is a gap or inconsistency in a storyline that goes against the flow of logic established by the story’s plot, or constitutes a blatant omission of relevant information regarding the plot, sometimes even contradicting itself. These include such things as unlikely behaviour or actions of characters, illogical or impossible events, events happening for no apparent reason, or, statements or events that contradict earlier events in the storyline.

This definition suits my life pretty well.

Here are a couple of links if you want to know more about me:

And last but not least, here is my resume.

Thanks for reading.

N.B. this site has been tested on the most recent versions of Safari and Chrome on Mac OS X, as well as Safari on iOS. If something seems broken on one of those browsers, shoot me an email. If you’re using another browser, I’m sorry. I don’t find fixing browser quirks very interesting, I do enough of it professionnally.

BMX Worlds, Köln 2009

En 2004 j’étais allé à Köln en train de nuit du vendredi soir au samedi matin. J’étais arrivé très tôt le matin, toute la ville dormait encore, donc je me suis posé sous la Zoobrücke pour lire un petit peu de “1984”. Plus tard Stephen, son pote anglais et Gaby sont arrivés pour assister au contest.

Cette année encore, Gaby et moi étions sensés être accompagnés. Par contre cette fois ce sont Alex Pittet et sa copine qui devaient venir. Malheureusement il a eu des restrictions budgétaires qui l’ont amené à laisser tomber. J’ai donc pris congé vendredi et lundi pour pouvoir faire le voyage tranquille. Je suis parti vers midi de Genève pour retrouver Gaby à Fribourg. On a eu droit a quelques bouchons bidons (ceux causés par ces automobilistes trop cons pour respecter les distances de sécurité et qui en cas de freinage entrainent des ralentissements) mais on a avalé les 650km en 6h environ pour arriver juste à temps pour les qualifications pro dirt. Enfin c’est ce qui était prévu, parce que la météo a chamboulé le programme du jour précédent (et le pire était encore à venir). Au final, on a eu droit à des practices libres. Ensuite on est allé rouler un peu en ville et chercher à manger (un McRib… trop bizarre mais bon). La nuit au camping était un peu bruyante, mais ça ne nous a pas empêché de dormir. J’étais d’ailleurs surpris comme j’ai bien dormi tout le weekend.

Samedi devaient principalement avoir lieu les qualifs pro street et les finales pro mini et dirt. La météo en a décidé autrement et rien de tout ça n’a pû être mené à bout. Sauf erreur on a vu les qualif pro dirt. Les images parlent d’elles-mêmes. A mon avis, la première double était la plus grosse que j’ai jamais vue. C’était marrant de voir les amateurs galérer la veille à simplement la passer et là de constater que pour les pros ça passe tout seul. Au bout de quelques runs, la bosse était sautée en Superman, 360, Backflip et Frontflip. Facile!… Une partie de la soirée allait être consacrée à la finale pro mini. C’était franchement de la tuerie, un vrai massacre. Entre Webby, Maddog (14 ans?!?), Nyquist et j’en passe, on croyait rêver. Les tricks et les combos s’enchaînaient à une vitesse et hauteur impressionnantes. Le matos en a un peu fait les frais si on en croit le cadre pété en deux d’un des riders à la réception d’un énorme 360 sur le spine.

J’allais oublier un événement de taille! Avant la finale pro mini a été organisée une démo par le team Haro original pour le 25ème anniversaire du contest. C’était un truc de fou! Imagine la présence des inventeurs du BMX Freestyle: Ron Wilkerson, Brian Blyther, Dave Nourie, Mat Hoffman, Bob Haro! Tous en même temps! Sur des vélos!

Le soir on est retourné faire un tour en ville. Il faisait bon et les rues étaient très animées et les jupes étaient courtes ;) On s’est posé dans un Starbucks pour regarder les gens passer. Sur le chemin du retour au camping on a croisé une Française qui cherchait le chemin pour aller à la soirée officielle du contest. Elle nous a interpelés en anglais, on lui a répondu en français, mais on continuait à se parler en suisse allemand. La pauvre était toute perturbée et s’est remise à nous parler en anglais. Trop drôle.

Il a beaucoup plu dans la nuit de samedi à dimanche, si bien que les compétitions n’allaient pas reprendre tout de suite. Vu qu’il fallait s’occuper un peu, on a décidé de prendre une douche. Quel bordel! En bons Suisses, on s’est gentiment mis dans la file. C’est là que des Anglais se ramènent et snake tout le monde. Ça m’énerve ce genre de comportement! Mais bon… on n’avait rien d’autre à faire de toute façon. Après un tour en ville pour s’approvisionner en donuts et après le “démontage” de la tente, on a assisté à la finale pro dirt. Du gros je vous dit. Entre les runs stylés de Kevin Porter, les runs de plus en plus dénudés de Perico (qui a fini à poil), et les runs circus-tricks d’Anthony Napolitan (360 barspin whip, backflip double whip, frontflip condor), il y en a eu pour tous les goûts.

Du voyage de retour je retiendrai le fait que Gaby roule comme un con sous la pluie battante (140km/h), fait des pics de 180km/h pendant 5sec pour freiner comme un débile juste après à cause de la circulation. Je m’attendais franchement à un peu plus de maturité de sa part. Je suppose que fou du volant un jour, fou du volant toujours (à moins d’un grave accident, ce que je ne lui souhaite évidemment pas). Enfin bref, on est arrivé à bon port sains et saufs et j’ai pu prendre le train pour Genève depuis Fribourg. Manque de bol, les correspondances ne jouaient pas trop et je suis arrivé assez tard, mais comme j’avais pris congé lundi ce n’était pas un problème.

Finalement, cette seconde fois aux Worlds de Köln m’aura plus plu que la première, malgré la météo capricieuse. L’idée de faire du camping était la bonne. Merci aussi à Gaby d’avoir été de la partie!

Les énormes bosses de dirt
Les énormes bosses de dirt
Le première double!
Le première double!
Kölner Dom
Kölner Dom
Room with a view
Room with a view
Flatland… some people actually do care about it
Flatland… some people actually do care about it
La météo du weekend
La météo du weekend
Joey Garcia!!! Je me rappelle quand il passait aux X-Games sur Eurosport dans les années 90!
Joey Garcia!!! Je me rappelle quand il passait aux X-Games sur Eurosport dans les années 90!
Clicked turndown
Clicked turndown
Morgan Wade se ballade comme si de rien n'était
Morgan Wade se ballade comme si de rien n'était
Oh shit! Lâchage de vélo dans les règles de l'art
Oh shit! Lâchage de vélo dans les règles de l'art
Fashion victims
Fashion victims
Ruben and crew
Ruben and crew
Anthony Napolitan, Morgan Wade,…
Anthony Napolitan, Morgan Wade,…
Pro mini
Pro mini
Matt Hoffman (t-shirt bleu ciel) et Bob Haro (sous le quarter)
Matt Hoffman (t-shirt bleu ciel) et Bob Haro (sous le quarter)
Brian Blyther
Brian Blyther
Ron Wilkerson
Ron Wilkerson
Air over 540… sur des BMX d'il y a 25 ans… bande de malades
Air over 540… sur des BMX d'il y a 25 ans… bande de malades
Petit déjeuner
Petit déjeuner
360 nosedive?
360 nosedive?
Ryan Nyquist
Ryan Nyquist