Hi, I’m Manu.

I used to have a blog a couple of years ago. I have to admit that I missed it a little, so I decided to go back at it in 2014. I write about a bunch of different topics.

Why “plothole.net”? As defined on wikipedia,

a plot hole, or plothole is a gap or inconsistency in a storyline that goes against the flow of logic established by the story’s plot, or constitutes a blatant omission of relevant information regarding the plot, sometimes even contradicting itself. These include such things as unlikely behaviour or actions of characters, illogical or impossible events, events happening for no apparent reason, or, statements or events that contradict earlier events in the storyline.

This definition suits my life pretty well.

Here are a couple of links if you want to know more about me:

And last but not least, here is my resume.

Thanks for reading.

N.B. this site has been tested on the most recent versions of Safari and Chrome on Mac OS X, as well as Safari on iOS. If something seems broken on one of those browsers, shoot me an email. If you’re using another browser, I’m sorry. I don’t find fixing browser quirks very interesting, I do enough of it professionnally.

CR 2010

Cette année je vis mon dernier cours de répétition (CR) complet. Mais comme je suis blessé au pied (rupture du talon d’Achilles, opération, pas d’activité physique jusqu’à fin novembre), il va falloir que je fasse très attention à ce que je fais.

Mardi 5 octobre

Contrairement aux 2 années précédentes, je n’ai pas été convoqué lundi pour le cours cadre. Je suis entré en service mardi matin à la caserne de Moudon (Bressonnaz) avec quelques autres personnes. D’autres sont arrivés l’après-midi et d’autres encore le soir. Va savoir pourquoi. Première mission de l’année: préparer une instruction RAP et SE-x35, 2 trucs que je connais pas vraiment. Heureusement Sgt Zurbriggen et Rentsch sont là pour aider. Ils le font tellement bien que je les laisse donner le cours le lendemain aux cadres d’une CP d’infanterie (un peu salaud de ma part, mais j’en ai ma claque de ces conneries!). Dans la soirée, j’ai encore réussi à voir le médecin militaire. Il était assez d’avis à me renvoyer à la maison, mais je lui ai dit que je préférais liquider mes jours de service. En gros je suis dispensé de tout et peux rentrer chez moi si je veux. Donc ils ont pas intérêt à me faire chier (bon, ce serait moi le perdant dans l’histoire…). J’essaie de négocier un transfert au mag mat tech.

Mercredi 6 octobre

Les autres sous-officiers entrent en service pendant qu’on prépare l’instruction RAP. Pour finir, je passerai toute la journée aux alentours du Puch. 2 instructeurs spécialisés (en fait un instructeur et une instructeuse) ont fait le déplacement depuis Kloten pour nous rafraîchir la mémoire. Je n’ai pas compris pourquoi ils n’ont pas donné l’instruction aux infanteristes à notre place, puisque c’était bien plus intéressant que ce qu’on avait à montrer. La logique de l’armée. Le soir a eu lieu le traditionnel souper des cadres du bataillon (ou “visite de corps” comme ils appellent ça…). La bouffe était bonne, l’ambiance était merdique. Normal, avec tous ces gradés…

Sgt Hitz dans son Puch RAP
Sgt Hitz dans son Puch RAP

Jeudi 7 octobre

Mon transfert au mag mat tech est effective. J’espère que je vais pas le regretter. La journée a consisté à vérifier les listes du matos avec les gars de l’arsenal. D’habitude on fait ça le 1er jour, mais apparemment on ne peut plus se fier à rien à l’armée. Il semblerait que le matériel ait été livré à la caserne de Moudon par l’arsenal et sera remis au même endroit. Ça signifie: pas de voyages en camion, pas d’heures interminables de chargement et déchargement. Plutôt une bonne nouvelle pour moi. Jeudi soir, j’ai tué le temps en lisant un peu de “A tire d’aile”. Je suis assez déçu pour l’instant, j’attends impatiemment des chapitres plus intéressants. Sinon j’avoue que je passe pas mal de temps sur Internet avec mon iPhone 4. C’est quand même fou quand j’y pense: en 2007, j’ai déjà eu un CR dans cette caserne de Moudon. C’était la révolution parce qu’il y avait une petite salle de PC avec accès Internet au dessus de la cantine. L’année passée j’avais mon iPod Touch pour utiliser le wifi mis a disposition par l’équipe du pc de CP. Et maintenant j’ai un iPhone avec 3G à peu près partout. On n’arrête pas le progrès!

Vendredi 8 octobre

On a passé la journée au mag mat à réarranger le matos (grouper des commuts, faire un mur de palettes, …) et à monter 2 Puch de construction de lignes. Sans mode d’emploi, c’est un peu comme un meuble Ikea. A la fin il nous restait des vis, qui forcément devaient être utilisées au début du montage. Sinon, j’ai appris que mercredi je devais donner une instruction, ce qui m’a un peu saqué le moral. Putain je pensais m’être débarrassé de ces merdes. Faut que négocie avec le commandant! On nous a libérés vers 16h. Heureusement le bus à 2 étages pour Lausanne avait du retard, si bien qu’on a pu choper toutes les correspondances pour la suite. Weekend!

Matériel seulement délivré à la mob de guerre. Mouhahaha!
Matériel seulement délivré à la mob de guerre. Mouhahaha!

Lundi 11 octobre

J’ai dû prendre le bus à 6h10 à Genève pour arriver à Moudon vers 8h30. Blanc me nomme chef de section remplaçant pour la sct 1. Putain il commence à m’emmerder! J’accueille les soldats de la section, leur fait remplir qq formulaires… et c’est déjà midi. L’après-midi je vais me planquer au mag mat, mais voilà qu’on me redemande à l’appel pour les effectifs de la sct 1. Mais qu’est-ce que j’en sais?! Foutez-moi la paix!

Mardi 12 octobre

Première vraie commande matériel: 2 R-905 et 1 commut PC pour installation chez les flics à La Blécherette. Je passe une matinée relativement tranquille jusqu’au moment où Cap Salamin m’annonce que je passe les 2 prochains jours à Aigle à monter un RAP ou je sais pas quoi. Bordel de chiotte!

Le soir j’ai une donnée d’ordre dans le pc de la CP 3 dans un abri à Moudon. Le responsable, plt Carillo (que j’avais eu comme recrue lors de mon paiement de gallons), se pointe avec 1h de retard. Avant son arrivée, j’ai fait la connaissance du Lt Meister qui habite en fait juste à côté d’Untersiggenthal! Pendant la donnée d’ordre j’apprends que je n’aurai en fait pas d’instruction à donner, mais uniquement installer le RAP. Donc ça va, je m’attendais à pire.

Mercredi 13 octobre

Départ avec un Puch RAP + remorque autour de 8h pour Aigle. Arrivé sur place, on apprend qu’un des conducteurs s’est planté dans un carrefour et a renversé sa remorque. Ça commence bien. Au moment où je commence à installer le mât radio, Cap Girod (mon chef de section il y a qq cours) s’en mêle et veut qu’on change d’emplacement. On s’installera pour finir à l’angle de la place où atterrissaient les hélicoptères l’année passée lors du Swiss Raid Commando. On finit de tout monter et configurer les radios du RAP dans l’après-midi. Tout fonctionne, et on remballe. Demain matin, on refait la même chose, mais cette fois pour instruire le Bat Car 1. Le soir on a souper fac, ce qui s’est traduit par pizza dans un resto quelconque d’Aigle. Je rentre assez tôt pour me coucher parce que je sens que ça va être le bordel quand le gros des gens va rentrer. On dort tous (30) dans une seule pièce d’un abri pc sur des lits à 3 étages. En fait, il s’agit de l’abri des Glariers, où une partie de la cp avait passé le CR 2009.

Jeudi 14 octobre

Réveil à 5h45 pour se déplacer vers la Halle des Glariers (familière aussi de l’année passée) pour le petit déjeuner. Ensuite on prépare l’installation, comme la veille. Tout se passe bien jusque vers 13h où tout commence à foirer. D’abord les radios affichent un message disant qu’il y a un problème d’antenne. On démonte le mât de l’antenne, puis les radios commencent à s’éteindre et l’alimentation fait des bruits bizarres. plt Carillo et Sdt Huguenin proposent de complètement rebooter tout le système. On coupe le jus, on reconfigure, et miracle, ça fonctionne à nouveau! Vers 16h30 on commence le démontage, puis je retourne à Moudon, après un crochet par le McDo de Villeneuve.

Vendredi 15 octobre

Journée glande totale. Je pense que la semaine prochaine s’annonce pareille. Il y a quelques commandes de matériel, mais c’est pour des bricoles. Vraiment pas de quoi s’occuper. Bon, je ne me plains pas du tout, cette situation me convient parfaitement.

Sans blague?!
Sans blague?!

Lundi 18 octobre

Une journée passée essentiellement à regarder des épisodes des Simpsons, en VO. Merci Sdt Nagy!

Mardi 19 octobre

Sgtm Stooss m’a demandé de saisir tous les articles du mag mat dans une grille Excel. L’idée trottait dans ma tête depuis un moment, mais comme il n’est jamais une bonne idée de faire preuve d’initiative, j’ai préféré attendre qu’il le suggère. Je trouve que c’est bien plus pratique pour avoir une vue d’ensemble. De plus on peut faire des recherches textuelles, chose impossible avec un classeur fédéral de paperasse. Avec cette grille Excel sous la main, on a compté et réarrangé tout le matériel en prévision de la rédition du matériel de la semaine prochaine.

Mercredi 20 octobre

On a fini de ranger le mag mat le matin. Ensuite, j’ai encore vérifié le matériel secret et le soir Sdt De Benoit (un collaborateur ELCA aussi d’ailleurs) a organisé une raclette en l’honneur de son départ. C’était sympa, mais ça manquait de filles :P Par contre, ça manquait pas d’alcool…

Jeudi et vendredi, on m’a donné congé en compensation du weekend qui vient.

Y a du matériel bizarre... Polaroid qui sort 4 photos passeport
Y a du matériel bizarre... Polaroid qui sort 4 photos passeport

Samedi 23 octobre

Je ne lis décidément pas autant que les années précédentes. Il faut dire que le bouquin que j’avais prévu, “A tire d’aile”, n’est pas aussi intéressant que j’espérais. De plus, je m’endors toujours au bout de 3–4 pages. Donc au lieu de passer la journée à lire j’ai regardé des épisodes de “Mad Men” saison 1. Je viens de m’y mettre. Pour l’instant j’aime assez, mais ça reste particulier. La plus grande partie de l’après-midi a été passée en compagnie de Sgt Chessex et Sgt Loeffel.

Afrique?
Afrique?