Hi, I’m Manu.

I used to have a blog a couple of years ago. I have to admit that I missed it a little, so I decided to go back at it in 2014. I write about a bunch of different topics.

Why “plothole.net”? As defined on wikipedia,

a plot hole, or plothole is a gap or inconsistency in a storyline that goes against the flow of logic established by the story’s plot, or constitutes a blatant omission of relevant information regarding the plot, sometimes even contradicting itself. These include such things as unlikely behaviour or actions of characters, illogical or impossible events, events happening for no apparent reason, or, statements or events that contradict earlier events in the storyline.

This definition suits my life pretty well.

Here are a couple of links if you want to know more about me:

And last but not least, here is my resume.

Thanks for reading.

N.B. this site has been tested on the most recent versions of Safari and Chrome on Mac OS X, as well as Safari on iOS. If something seems broken on one of those browsers, shoot me an email. If you’re using another browser, I’m sorry. I don’t find fixing browser quirks very interesting, I do enough of it professionnally.

lecture à, pour et sur l'armée

En tant que petit soldat suisse, je reçois tous les qq mois un superbe magazine vantant notre splendide armée suisse. J’ai profité de mon dernier cours de répétition pour lire qq pages dudit magazine, que tu peux d’ailleurs télécharger ici. Eh bien, je suis sidéré à quel point l’armée essaie de justifier son existence et comment elle fait tout pour se vendre! J’étais déjà conscient de la haute estime de soit qu’a l’armée, mais alors là: à part qq articles à caractère informatif qui, je peux le concevoir, pourraient servir pour quiconque s’intéresse un peu plus à l’armée que moi, il y a un ribambelle de paragraphes sur les “missions secondaires” de l’armée (qui sont, avouons-le, les SEULES missions de l’armée), comme par ex. le soutient des militaires en service long des Forces Aériennes au personnel de l’aérodrome de Bern-Belp. Qu’est-ce qu’il faut pas lire!… L’article le plus édifiant sur la très grande capacité qu’a l’armée à s’auto-persuader de son utilité, est celui intitulé “Toute la vérité sur les rumeurs concernant l’aptitude” (pp 20-21 dans le PDF). Je doute fortement des chiffres avancés, parce que je connais aucune personne dans mon entourage déçue d’avoir été déclarée inapte. Bon, j’admets que mon entourage est éventuellement composé en majorité d’opposants (plus ou moins convaincus) à l’armée… De plus, l’article ne parle que du désir d’être déclaré (in)apte au moment du recrutement. Jamais l’auteur n’a eu l’idée de demander à des militaires en service s’ils voudraient être déclarés inaptes. Parce que l’avis d’une personne extérieure à l’armée (le petit gars de 18 ans pendant le recrutement) qui se base essentiellement sur ce que son grand frère ou son papa lui ont raconté comme anecdotes de l’armée, est bien différent de celui que le militaire se fait lui-même pendant son service en voyant le fonctionnement (merdique) de l’armée depuis l’intérieur… Je crois que je pourrais encore m’étendre longtemps sur le sujet, mais ça sert à rien. Encore 57 jours (soit 2 cours de répétitions et des poussière) et cette daube sera finie pour moi.