Hi, I’m Manu.

I used to have a blog a couple of years ago. I have to admit that I missed it a little, so I decided to go back at it in 2014. I write about a bunch of different topics.

Why “plothole.net”? As defined on wikipedia,

a plot hole, or plothole is a gap or inconsistency in a storyline that goes against the flow of logic established by the story’s plot, or constitutes a blatant omission of relevant information regarding the plot, sometimes even contradicting itself. These include such things as unlikely behaviour or actions of characters, illogical or impossible events, events happening for no apparent reason, or, statements or events that contradict earlier events in the storyline.

This definition suits my life pretty well.

Here are a couple of links if you want to know more about me:

And last but not least, here is my resume.

Thanks for reading.

N.B. this site has been tested on the most recent versions of Safari and Chrome on Mac OS X, as well as Safari on iOS. If something seems broken on one of those browsers, shoot me an email. If you’re using another browser, I’m sorry. I don’t find fixing browser quirks very interesting, I do enough of it professionnally.

CnH2n+1OH

boire de l’alcool. un sujet sur lequel j’ai toujours eu un avis partagé. j’ai toujours trouvé que c’est facile de mettre la faute sur les parents quand on a une idée préconçue sur qqch, et pourtant! je pense que ma mère m’a vraiment beaucoup influencé sur ma manière d’aborder le sujet de l’alcool… je crois que j’ai dû boire ma 1ère bière à l’école de recrue (20 ans), ce qui est en principe assez tard. personne ne buvait de la bière à la maison et je ne sortais pas, ce qui fait que ça n’a jamais été qqch de “naturel”. depuis se sont passées qq cuites (pas à la bière, parce que la bière c’est dégueulasse et inefficace au niveau de la capacité à saouler), mais mon sub-conscient ne veut toujours pas admettre que c’est “normal” (la définition de “normal” est hors sujet ici… ) de boire de l’alcool de temps en temps, et je ne dis pas boire pour être bourré (bourré plus de 2 fois par semaine, je considère ça comme de l’alcoolisme… ). en fait, ma consommation d’alcool se résume exactement à ça : boire pour se bourrer la tronche (en essayant d’éviter l’excès, càd passer 3h dans les chiottes) lors de grandes occasions. c’est pas un comportement normal non plus, je l’admets… surtout que je me déteste encore plus que d’habitude quand je suis torché (je devient sentimental, gnagnagna, dépressif… ). je sais pas où je veux en venir avec mon monologue…

une chose dont je suis quasi certain, c’est que je ne sait pas m’amuser (que ce soit avec ou sans alcool) ou alors que très très rarement. je prend tout trop au sérieux, et ça me fait chier.

…comme dirait alex: “i don’t make any sense”… bonne nuit.