Hi, I’m Manu.

I used to have a blog a couple of years ago. I have to admit that I missed it a little, so I decided to go back at it in 2014. I write about a bunch of different topics.

Why “plothole.net”? As defined on wikipedia,

a plot hole, or plothole is a gap or inconsistency in a storyline that goes against the flow of logic established by the story’s plot, or constitutes a blatant omission of relevant information regarding the plot, sometimes even contradicting itself. These include such things as unlikely behaviour or actions of characters, illogical or impossible events, events happening for no apparent reason, or, statements or events that contradict earlier events in the storyline.

This definition suits my life pretty well.

Here are a couple of links if you want to know more about me:

And last but not least, here is my resume.

Thanks for reading.

N.B. this site has been tested on the most recent versions of Safari and Chrome on Mac OS X, as well as Safari on iOS. If something seems broken on one of those browsers, shoot me an email. If you’re using another browser, I’m sorry. I don’t find fixing browser quirks very interesting, I do enough of it professionnally.

Y a de tout à l’armée : des blancs, des noirs, des jaunes, des mélanges, des bleus… c’est marrant. Ce qui me fait le plus rire, c’est les yo qui essaient tant bien que mal d’exprimer leur yo-itude malgré l’uniforme. Là je suis entrain de me faire chier après le repas du soir (souper fac pour la moitié de la cp et glande pour moi… ) en regardant une série de merde sur M6 (personne n’ose apparemment changer de chaîne ?!?). Parmi les autres regardeur de télé, y a un rappeur, un petit gars crâne rasé et baraque, un type avec cette sorte de crête “fashion” qui fait vraiment trop con… Y a plein de gens qui boivent des bières, une large majorité d’ailleurs. On s’est foutu de moi aujourd’hui parce que je suis pas amateur de vin ni de bière. J’aime pas faire comme tout le monde et de toute manière, je trouve ça con de boire des bières “parce que c’est comme ça que ça se passe”… ouais ouais… tiens, ça me fait penser que le “kiosque” de la caserne (faudra m’expliquer pourquoi ils appellent ça un chalet… pour moi un chalet est un tit truc en bois et pierre… ) est ouvert de 1630 à minuit! Elle a du courage, la kioskeuse!