Hi, I’m Manu.

I used to have a blog a couple of years ago. I have to admit that I missed it a little, so I decided to go back at it in 2014. I write about a bunch of different topics.

Why “plothole.net”? As defined on wikipedia,

a plot hole, or plothole is a gap or inconsistency in a storyline that goes against the flow of logic established by the story’s plot, or constitutes a blatant omission of relevant information regarding the plot, sometimes even contradicting itself. These include such things as unlikely behaviour or actions of characters, illogical or impossible events, events happening for no apparent reason, or, statements or events that contradict earlier events in the storyline.

This definition suits my life pretty well.

Here are a couple of links if you want to know more about me:

And last but not least, here is my resume.

Thanks for reading.

N.B. this site has been tested on the most recent versions of Safari and Chrome on Mac OS X, as well as Safari on iOS. If something seems broken on one of those browsers, shoot me an email. If you’re using another browser, I’m sorry. I don’t find fixing browser quirks very interesting, I do enough of it professionnally.

my english sucks, part 2

jeudi 8 septembre 2005 : réveil très matinal par stacey, la coloc d’alex. petite parenthèse sur stacey owens? elle est la coloc-propriétaire-de-la-maison où alex habite. elle a la mi-trentaine, travaille pour le gouvernement. d’après ce que j’ai compris, elle est une sorte de consultante pour les relations USA-Chine. apparemment elle parle couramment le chinois (stacey est “blanche”, pas asiatique, donc ça va pas de soi) et adore la chine en général et l’astronomie. elle est divorcée d’un gars de la navy. elle a un côté career-woman que j’aime pas du tout (j’aime pas les gens ambitieux en général, homme ou femme), mais sinon elle est sympa et un peu s’couée des fois. voilà, tout ça pour situer le contexte de la casa de groot. j’étais donc réveillé par stacey qui partait bosser (je dors au salon, passage obligé vers la cuisine). mais bon, puisqu’alex avait des cours aussi, on s’est en fait tous levé de bonne heure. alex m’a déposé à waikiki sur le chemin, et j’ai visité le quartier hyper-touristique de honolulu en solo. il était 9h du matin, et il y avait peu de monde sur les plages, donc c’était sympa.

on s’était donné rdv avec alex vers 13h dans un mall. c’était épique. je n’ai pas de téléphone et pour une raison obscure, les téléphones publiques ne fonctionnaient pas (je les ai presque tous essayés!). après mille aller-retours, après être passé au “customer service” et autre stand d’informations (my english sucks!), on a fini par se croiser… argh… vers 15h! haha, typique. tout ça nous a donné bien faim, et on est allé manger un morceau à chinatown. un autre détour par borders (librairie), et nous revoilà à la casa de groot. le soir, on est allé (bien malgré moi) boire un verre aux alentours de UH (university of hawaii) avec matt-the-weatherman (dixit groot, le iiome de la météo). le bar était plein à craquer de jeunes universitaires américains… yak!

parenthèse sur matt : je l’avais déjà rencontré y a 2 ans à tallahassee (capitale de la floride) pendant la traversée des stazunis avec alex où il étudiait la météorologie (ce qu’il fait toujours) et plus spécifiquement les ouragans, spécialité de la floride :) . c’est un gars un peu spécial, décalé, méga nerd des phénomènes météo…